AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Oh ben naan, mon dejeuner !!" [Carmenita XD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Austin M. Daniels

avatar

MESSAGES : 33
DATE D'INSCRIPTION : 10/06/2010
AGE DU PERSO : 27
LOCALISATION : Derriere toi :p

MessageSujet: "Oh ben naan, mon dejeuner !!" [Carmenita XD]   Dim 13 Juin - 21:13

Il aimait vraiment cette ville !!
C’était ce qui lui venait a l’esprit alors qu’il observait, depuis le sommet du toit de la fac, la ville de Miami, qui s’étendait sous ses yeux. Il la connaissait dans ses moindres recoins, pouvait dire ou se trouvait le meilleur restaurant français, ou on pouvait acheter les meilleurs glaces, quelles étaient les plages les moins peuplé en période estivale et ou on pouvait trouver les plus jolies filles un samedi soir !! C’était SA ville et la seule qu’il connaissait … enfin presque ! Il n’avait pas non plus oublié sa ville natale, Los Angeles, ou il se rendait encore régulièrement mais se n’était pas là bas qu’il se sentait chez lui, même si la villa de ses parents y était établi depuis maintenant quelques belles années. Non, la simple et familiale petite demeure de sa grand-mère lui plaisait tout autant et même plus. Il l’avait quitté depuis son entrée a la fac les pieds devant evidement. Ok, il allait connaitre la liberté, ok il allait avoir son propre appartement et devenir completement autonome mais laisser sa grand mere seule dans sa maison et ne plus manger chaque jour tout les petits plats qu'elle preparait rien que pour lui, et ses cousins a quelques occasions particulieres, le desenchantait completement. Il s'y était habitué a être son petit fils préféré !! Bon, il était toujours son petit fils préféré même en étant partit de la maison hein, il allait pas perdre sa place comme ça quand meme mdr !! Toujours est il qu'il lui rendait bien son amour de grand mere en allant la voir dès qu'il en avait l'occasion ou en lui proposant son aide pour faire quelques courses ou reparer sa vieille voiture qui tombait toujours en panne mais qu'elle refusait categoriquement de changer. C'était d'ailleurs sur celle-ci qu'il c'était fait la main en mecanique et il touchait a toute sorte d'engins maintenant, des quad en pasant par les motos et n'importe quels modeles de voiture, un vrai mecano ce petit qui avait pourtant choisi une tout autre voie au choisissant la edecine comme ses géniteurs mais ça c'était une autre histoire ...
Ses pensées perdu quelques quartiers plus loin dans la maison de sa grand-mère, c’est avec un sourire aux lèvres qu’Austin lâchât, par inadvertance son dejeuner qu'il tenait dans les mains. Ce petit incident, et même très grand drame pour se goinffre invétéré, le sortit vite de ses pensées, tellement vite qu'il pû regarder son repas de midi plonger en chute libre quelques mettres plus bas!!!


Oh ben naan mon dejeuner !!

Il soupira tout ce qu'il pouvait tout en se demandant comment il allait bien pouvoir tenir la fin de la journée avec rien dans le ventre. Carrement impossible, d'autant qu'il avait pas encore fait les courses et que son frigo était comment dire ... completement vide !! Il devrait peut etre appelé sa grand mere pour lui dire qu'il viendrait la voir le soir meme, elle lui ferait bien a manger !! Soupirant encore, désolé pour son dejeuner, le jeune homme se leva, ramassa son sac de cours et se dirigea mecontent vers la porte donnant sur la cage d'escalier. Pret a mettre la main sur la poignée, il n'eu pourtant rien besoin de faire pour que celle-ci s'ouvre brusquement laissant apparaitre une vrai furie dans l'encadrement ... !!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen A. Peterson

avatar

MESSAGES : 73
DATE D'INSCRIPTION : 10/06/2010
AGE DU PERSO : 28
LOCALISATION : Miami pourquoi ?

I, ME and MYSELF
SITUATION: Célibataire
ETUDE: Medecine
RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: "Oh ben naan, mon dejeuner !!" [Carmenita XD]   Lun 14 Juin - 19:29

Tandis qu’un groupe de jeune gens s’activait à ranger leurs affaires a l’autre bout de la salle de biologie en vue de quitter l’établissement jusqu’au lendemain sous l’œil du professeur un homme assez âgé pour savoir parfaitement ce qu’il racontait a chaque cours mimant leur gestes ,Carmen assise toute seule a une table les observait discrètement tout en s’afférant a la même tache dans une lenteur poussé a l’extrême .Contrairement a tout ce petite monde , elle ne ressentait aucune excitation quand a l’idée de retrouver ensuite son logement. Si beaucoup hésitait a remettre les pieds chez eux pour des raisons propre a chacun tel que le fait de ne vouloir rejoindre des parents un peu trop collant ou le refus complet d’entendre éclater une nouvelle dispute pour un sujet futile ou dans le plus désagréable des cas dormir au sein d’un domicile a la limite de l’insalubrité. Mais non aucun de ses motifs ne correspondait a Mlle Paterson dont la majestueuse propriété, offert gracieusement par ses parents disposait des derniers gadget électronique donc rien qui ne puisse faire fuir quelqu’un sauf quand on y vit toute seule, il arrivait parfois a sa propriétaire de s’y ennuyer. Plutôt étrange notamment lorsque l’ont connait son tempérament relativement solitaire mais rassurons nous cette crainte survenait assez rarement. C’est donc en remontant lance de son sac, contenant tous les ouvrages nécessaires a son éducation, sur son épaule que Carmen franchit les portes de sortie de sa salle en lançant rapidement un bonsoir a l’enseignant avant de se lancer dans la traversée des couloirs un tantinet déserté. Avec un petit sourire au coin des lèvres, la jolie brune regagna l’extérieur avec pourtant un certain plaisir, marquant une légère pause, ses doigts glissèrent a l’intérieure de sa poche de arrière de jean afin d’y extraire son téléphone dont la couleur rappelait celle de sa friandise préféré la barbapapa. D’un geste simple, le clapet se leva dévoilant l’écran lui indiquant l’heure tardive 19 heure pile. Un bon quart d’heure plus tard, elle laissa violemment tomber ses affaires dans le hall marbré avant d’effectuer les dix mètres la séparant (oui bah quoi c’est super grand chez elle mdr) de son salon et de s’étaler lourdement sur le canapé recouvert de coussin. Elle resta dans cette position une poignée de secondes mais son envie grandissante de nourriture la poussa a se rendre en vitesse a la cuisine malheureusement après l’inspection des placards rempli de nourriture, mlle désenchanta. Les bonnes choses lui faisant vraiment envie étaient aux abonnes absents et hors de question de bosser sans n’avoir rien avalé. Une catastrophe n’arrivant jamais seul, la jeune femme se souvenu que les notes utiles a l’élaboration de ses devoirs gisaient dans son casier. Quel tète de linotte. Ni une, ni deux , notre charmante rital déterminée claqua la porte de sa demeure en attrapant au passage son porte monnaie direction la meilleur boulangerie de la ville de laquelle elle ressortie avec un petit sachet comportant des pâtisseries sans aucun regret, il faudrait être dur d’en avoir. En dépit du ciel diminuant doucement la luminosité progressivement, carmen poussa un grand soupir en apercevant au loin les murs de l’université plongé dans l’obscurité mais seulement accessible au corps enseignement. Alors qu’elle s’apprêtait a donner un coup sur la vitre espérant revoir une réponse une chose pour moins inhabituel vint s’écraser sur ses cheveux grossièrement coiffé, si l’impact n’avait pas été aussi grosse, il n’aurait pas été difficile de penser a des gouttes de pluie. Surprise, Carmen resta immobile tout en sentant des morceaux s’échapper lentement de sa chevelure pour s’écraser au sol en frôlant au passage ses vêtements si propre. Son 1er reflexe fut de passer hésitante sa main libre dans sa crinière, curieuse de connaitre la vraie substance qui plus est odorante. En apercevant au bout de ses doigt une bouillie autrefois plus consistante, sur son visage se dessina une expression dégoutée. Sentant une colère noire envahir son être, Carmen machinalement leva les yeux vers le point de départ de cette mauvaise blague et y découvrit ce qui semblait correspondre a une silhouette masculine. Quoiqu’il en soit s’il voulait redescendre , il devrait obligatoirement la croiser et compte tenu du degrés de son énervement, il s’en souviendrait surement longtemps. Oublier entièrement la raison de son retour ici, la jeune étudiante empruntant la route menant au toit en essayant de se débarrasser de cette mixture malodorante jonchant sa tignasse sans résultat, seule une bonne douche réglerait le problème. La toute dernière marche gravit en un lapse de temps record, elle enclencha d’une manière assez agressif la clenche de la porte qu’elle ouvrit sur un jeune homme, certes plutôt mignon mais face a son agacement cette qualité ne lui servirait strictement a rien. Les yeux rives sur lui , la belle ,ne perdit pas une seconde pour lancer les hostilités.

Non mais c’est quoi ton problème ? tu trouves vraiment ca marrant de lancer de la nourriture sur les autres ? t’as vraiment rien de plus intelligent a faire…ta vie est si vide de sens que ça ?

[Carmen la gentillesse dans toute sa splendeur mdr]

_________________

Americaine par choix...Italienne par nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin M. Daniels

avatar

MESSAGES : 33
DATE D'INSCRIPTION : 10/06/2010
AGE DU PERSO : 27
LOCALISATION : Derriere toi :p

MessageSujet: Re: "Oh ben naan, mon dejeuner !!" [Carmenita XD]   Jeu 17 Juin - 13:19

Sa famille l’avait toujours considéré comme un « estomac sur pattes » !! A chaque repas de famille, il avait le droit a cette remarque de la part de son oncle qui avait toujours aimé le taquiner depuis son enfance! Austin l’avait toujours apprécié, il était comme un deuxième père et lui avait appris pas mal de chose. C’était avec lui qu’il avait eu son premier poisson a la pêche, lorsqu’ils s’étaient évadés un WE entre hommes dans le chalet qu’il possédait non loin d’une rivière, et il lui avait aussi donner quelques conseils pour sa première voiture et l’achat de son premier rasoir! Ralala que de souvenirs avec lui, c’était surement parce que son oncle Jim n’avait jamais eu la chance d’être un tel père pour le fils qu’il n’avait jamais eu. Et oui, Austin était complètement encerclé par ses 3cousines de se côté-là de la famille, une chance que ses deux autres tantes lui avait fourni quelques cousins avec qui faire des conneries parce que sinon. Bon il adorait ses cousines, il y avait pas a dire, mais c’était tout de même pas elle qui allait le suivre dans ses inventions un peu insensées qu’il avait gamin …et qu’il avait encore aujourd’hui de temps en temps … et même plutôt souvent !! Il avait l’art de se mettre dans le pétrin malgré lui, enfin, le « malgré lui » c’est ce qu’il disait, a qui voulait l’entendre, pour se sortir de telle ou telle situation mais il était complètement conscient que la plupart du temps, c’était lui qui cherchait !!!
Aujourd’hui pourtant il pouvait jurer a n’importe qui qu’il n’avait vraiment pas fait exprès de laisser tomber son repas. N’importe qui le connaissant suffisamment l’aurait tout a fait cru, quel genre d’homme aurait-il été a jeter ce qui devait lui remplir le ventre?! Il avait faim en plus, c’était bien là son plus grand problème qui lui torturait la tête, et le ventre, pendant qu’il parcourait les quelques mètres qui le séparait de la porte du toit !! Quel idée franchement, ça n’arrivait qu’à lui ce genre de chose mais bon, fallait se faire une raison, il allait nourrir quelques pigeons ou autres bestioles avec la perte de se déjeuner, les associations protectrices des pigeons pouvaient être fière de lui !!!
L’ouverture assez brusque de la porte le fit pourtant vite oublier les pigeons lorsqu’il se retrouva nez a nez avec une jeune femme. Il l’avait déjà croisé dans les couloirs de la fac, faut dire que sa beauté ne la faisait pas oublier comme ça, même si les jolies filles grouillaient sur le campus. Sa longue chevelure noire et ses grands yeux bleus étaient tout a fait reconnaissables. Cependant aujourd’hui un petit détail clochait, voir même deux. Le premier était la colère qui se lisait sur son visage et qu’elle n’allait pas tarder a exprimer de pleine voix. Le deuxième n’était autre que le reste de son repas qu’elle avait dans ses cheveux, cause du premier détail sans aucun doute !! Tant pis pour les pigeons, c’était décidément une tout autre sorte de bestiole qu’il avait nourrit … !!
La colère qui se lisait sur son visage était, comme il s’en était douté, qu’un préambule de sa colère qu’il compris a ses dépends lorsqu’elle ouvrit la bouche pour lui lancer des remarques acerbes. Loin de l’impressionner, Austin regarda le morceau d’œuf qu’elle avait au dessus de l’oreille avec énormément de peine, il l’aurait préféré dans son estomac plutôt
que sur cette fille qui ne l’appréciait pas a sa juste valeur, pauvre œuf !! Mdr.

Si j’avais su que mon déjeuner retomberait sur toi, j’aurais au moins eu pitié pour les œufs … et oui j’aurais trouvé ça assez drôle si je n’avais pas faim, je confirme !! Mais bon apparemment personne n’est satisfait de son sort …

Ne trouvant pas de raisons vraiment plausibles qui le forcerait a rester ici, Austin passa a côté d’elle pour se lancer dans la descente des escaliers. Un coup d’œil a sa montre lui fit laisser tomber l’idée de rejoindre sa grand mère qui avait surement déjà dû manger. Il ne lui restait plus qu’à trouver un truc d’ouvert pour se remplir le ventre d’ici le petit dej’ demain matin !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen A. Peterson

avatar

MESSAGES : 73
DATE D'INSCRIPTION : 10/06/2010
AGE DU PERSO : 28
LOCALISATION : Miami pourquoi ?

I, ME and MYSELF
SITUATION: Célibataire
ETUDE: Medecine
RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: "Oh ben naan, mon dejeuner !!" [Carmenita XD]   Sam 19 Juin - 19:33

Perché sur une paire de botte de couleur rose tout droit sorti d’une boutique de grande marque italienne, carmen continuait de fixer d’un air mécontent le jeune homme lui faisant face. Si son prénom lui échappait totalement, logique me direz étant donné qu’elle lui adressait la parole pour la toute première fois, en revanche son visage lui rappelait vaguement quelque chose sans pour être pour autant capable de se souvenir de l’endroit précis ou elle l’avait vu. Bien que sa logique la poussait vers une réponse logique : l’université, ca expliquerait ainsi la raison de sa facilité a pouvoir accéder facilement a la surface la plus haut du bâtiment auquel ne pouvait profiter les personnes extérieur. Quoiqu’il aurait aussi pu tout aussi justifier sa présence par une jolie carte de visite justifiant ses capacités a réparer les toitures défaillantes mais a un juger par sa carrure proche de la perfection, il semblait plus a même de satisfaire les demoiselles au travers d’une revue osé leur étant destines. Mais pour en faire les frais quotidiennement carmen savait qu’il ne fallait jamais se fier uniquement a l’apparence de quelqu’un sous peine de ne jamais découvrir ce qui pourrait se cacher derrière ou pas car soyons honnête, certains avaient réellement le caractère de leur physique. A vrai dire même si parfois les remarques pouvaient devenir assez lassante, la jeune femme se fichait bien de l’opinion qu’on avait à son égard. Les gens pouvaient bien dire ce que bon leur semblait, ca ne la ferais pas changer pour autant. A force de détailler discrètement le jeune homme, elle commencea presque à lui trouver un certain charme, aucune fille normalement constitué ne pouvait y rester insensible. A la seule différence qu’un autre spécimen du sexe féminin se serait confondu en excuse devant cette apollon de le draguer ouvertement ce qui ne faisait vraiment pas partie de son plan. Et puis quoi encore ?. Jamais notre charmante italienne ne se ferait rabaisser par qui que ce soit, peut importante que son interlocuteur fasse 15 mètres de haut et plusieurs fois son poids. Ne pas avoir sa langue dans sa poche l’avais aussi mise nombre de fois dans des situations plutôt délicates mais si c’était a refaire elle n’hésiterait pas un seule instant. Le manque de respect l’insupportait plus que tout. Sentant une petit brise d’air frais caresser son visage , la jeune femme poussa un léger espérant que cette petite altercation ne s’éterniserait pas trop. Le point négatif est que l’odeur s’évaporer dans l’atmosphère signifiant moins de massacre pour son odorat. Impatiente de l’entendre lui présenter ses plus plates excuses, Carmen l’écouta avec beaucoup d’attention en lui adressant un regard indiquant « fais gaffe ou je t’en colle une » (ptdr).La réplique venant de lui être adressé la laissait perplexe quand a la manière de la prendre. Il avait l’air de vouloir lui faire comprendre que cette accident n’avait rien de prémédité, ce a quoi carmen ne croyait pas une seule seconde. Encore absorbé par ses propos, elle ne réagit pas immédiatement alors que monsieur lui passait auprès en vue de prendre la sortie. Sous l’effet de la colère mélangé a l’insatisfaction, la belle le stoppa dans sa démarche en agrippant son bras avec sa main libre.

Woh Woh Woh pas si vite… on en a pas encore fini…pardon mais tu peux répéter le « je suis désolé « je crois que j’ai mal entendu….Non parce que tu risques bien de sortir de descendre de cette endroit sans passer par les escaliers si tu vois ce que je veux dire…

Oh non l’ouïe de mademoiselle fonctionnait a merveille, seulement elle voulait le pousser a se faire pardonner pour son geste.Ca pouvait paraitre vraiment grotesque mais il verrait très vite que lorsqu’elle a une idée derrière la tète, rien ne pourrait l’empêcher de l’exécuter.

_________________

Americaine par choix...Italienne par nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin M. Daniels

avatar

MESSAGES : 33
DATE D'INSCRIPTION : 10/06/2010
AGE DU PERSO : 27
LOCALISATION : Derriere toi :p

MessageSujet: Re: "Oh ben naan, mon dejeuner !!" [Carmenita XD]   Mar 22 Juin - 19:35

Le toit de l’université était complètement interdit aux étudiants ou autres personnes appartenant au corps enseignant d’ailleurs. Pourquoi? Pour la simple raison que c’était terriblement dangereux évidement. La hauteur du bâtiments et le vide, auquel on pouvait être confronter en s’approchant d’un peu trop près du bord, dissuadait toute personne censé de monter ici. Et monter pour faire quoi en plus, il y avait strictement rien de bien intéressant sur le toit du bâtiment a part quelques mauvaises herbes poussant entre les fissures qui parsemaient le béton. Bon ok, les étudiants en botanique pouvaient avoir de bonnes raisons de venir ici après tout … encore fallait-il qu’il y ai des étudiants en botaniques ou quelque chose qui y ressemblait ici !! Enfin bref, une porte interdisant l’accès au toit était fermée a double tours en bas de la cage d’escaliers pour être sûr qu’aucun petit malin ne monte ici faire l’idiot ou encore tout un groupe s’imaginant faire une petite fête au sommet du grand bâtiment. Imaginez un peu la Une des journaux locaux et même nationaux si un étudiants faisait une chute mortelle depuis ici?! La polémique ferait surement couler beaucoup d’encre et le Doyen de l’université de Miami n’aurait plus qu’à faire ses valises en espérant ne pas se retrouver derrière les barreaux. Toutes ses inquiétudes n’empêcha cependant aucunement la volonté de quelques rares étudiants qui avaient tout simplement volés la clé pour en faire des doubles, avant de la remettre a ça place. Les doubles avaient bien sur circulés dans le cercle d‘amis faisant cependant attention a ce qu‘ils ne tombent pas entre de mauvaises mains. Si l‘un d‘eux se faisait choper, la serrure serait, a coup sur, changée et c’est tout le monde qui serait privé de ce lieu. Enfin, Austin avait eu la chance d’obtenir l’un de ses doubles peux de temps après son entrée a la fac, a croire qu’il avait tout de suite eu de bonnes relations ici … ou pas !! Depuis qu’il avait une de ses clés en sa possession, il venait assez souvent le soir sur ce toit quand il avait besoin de changer d’air, de réfléchir ou simplement pour admirer la vue. C’était tellement calme et reposant toutes ses lumières qu’on voyait s’allumer les unes après les autres puis scintiller aux quatre coins de la villes, c’était d’ailleurs pour cette vue qu’il avait décidé de venir manger ici ce soir, ça changeait un peu ses habitudes.
Les faits précédents l’obligea pourtant a quitter le toit pour retourner s’acheter quelque chose pour se remplir le ventre. C’était sans compter la jolie brune, sur qui son précédent repas était tombé, qui lui attrapa le bras alors qu’il s’apprêtait a partir pour lui faire remarquer qu’il ne lui avait pas fait d’excuses … et alla même jusqu’à le menacer de le jeter dans le vide !?! Certes, il aurait peut être pu s’excuser même si dans le fond, il ne l’avait pas du tout fait exprès, ça restait de la politesse mais ses menaces bloqua ses paroles au fond de sa gorge. Nan mais oh, pour qui elle se prenait celle-là (mdr).


Désolé mais pour obtenir le rôle de Wonder Woman et me passer dans le vide, faudra encore mettre un short bleu a étoiles !!

Il la détailla d’un coup d’œil des pieds a la tête avant de rajouter un sourire amusé aux lèvres.

Par contre, teins-toi les cheveux en blond et tu pourras figurer dans le prochain Barbie, t’as déjà les bottes !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen A. Peterson

avatar

MESSAGES : 73
DATE D'INSCRIPTION : 10/06/2010
AGE DU PERSO : 28
LOCALISATION : Miami pourquoi ?

I, ME and MYSELF
SITUATION: Célibataire
ETUDE: Medecine
RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: "Oh ben naan, mon dejeuner !!" [Carmenita XD]   Jeu 24 Juin - 22:41

Ses longs doigts fins terminés par des ongles d’une longueur plutôt correcte comparé a d’autres jeunes femmes dont la taille dépassait largement la gravité, serraient fermement le bras du jeune homme lui bloquant la moindre possibilité de faire un pas de plus. Il ne fallait pas croire en dépit de son gabarit svelte Carmen possédait beaucoup de force qui se décalquait lorsqu’elle entrait dans un état d’énervement. A travers son vêtement, elle pouvait facilement sentir ce qui semblait s’apparenter a un muscle plutôt agréable au touché sans en avoir une réel certitude. Le sport et ce qu’il en résultait ne l’intéressait pas. Rien que de regarder des gens affubles a chaque fois d’un mini short en train de courir inondés de sueur sur un stade arrondis la fatiguait. Une de ses activités favorites consistait à les observer s’épuiser tout en s’empiffrant des friandises occupant ses placards tout en leur ordonnant aux sportifs d’accélérer. Un tantinet sadique dans l’âme, Carmen allait même jusqu'à narguer ses camardes venus se dépenser en salle de sport en passant devant la fenêtre vierge en mordant a pleine dent un morceau de gâteau dont le parfum changeait selon l’envie du moment. Elle ne désespérait pas un jours de faire tomber son concurrent dont le slogan était un tissu de mensonge par le sien beaucoup plus crédible « pour votre plaisir mangez 5 sucreries par jours « . D’un point de vue financier le sien battait largement celui de son adversaire car acheter des mets sucres directement chez le pâtissier revenait a plus cher qu’acquérir des fruits et légumes par conséquent l’économie ne s’en porterait que mieux...logiquement. La prochaine fois que son père lui rendrait visite, elle lui soumettrait son idée farfelue, il ne se serait probablement pas étonner vu tout ce qu’il avait entendu par le passé. A présent une bonne dizaine de centimètres séparaient les étudiants. Son emplacement un peu plus en hauteur lui donnait involontairement le rôle de la dominatrice (mdr) , progressivement elle relâcha sa proie. L’impatience d’entendre ce qu’elle voulait afin de pouvoir ensuite rentrer tranquillement a son domicile réveilla chez elle une manie assez peu courante celle de se mordiller intérieurement la lèvre inférieur. D’ailleurs une chance que l’endroit était désert ou le jeune homme n’aurait pas eu de mal a porter avec un témoin a l’appuie pour confirmer les menaces que venait de lui envoyer sans réfléchir aux éventuels représailles. Le ton de sa voix indiquait qu’il n’avait pas vraiment de se prendre la tète , ce qui la déstabilisa au moins tout autant que ca pu la décevoir. Tout de fois le conseil qu’il lui prodigua ayant pour but de se transformer en wonder woman fit naitre un léger sourire au sourire sur son visage lui coupant l’envie de le frapper gentiment. S’il avait ouvert les portes de son dressing, il aurait pu constater que le short bleu de cette super héroïne trainait dans le coin réservé aux soirées déguisé parmi bon nombres d’autres costumes. En réalité c’est les super pouvoirs qui lui faisait défaut pour s’approprier son identité.

Si j’en crois l’avant dernière soirée a laquelle j’ai assisté c’était bien moi Wonder woman j’ai même des photos pour le prouver.

Encore faudrait il parvenir a remettre la main dessus dans tout son bazar. Ses déclarations suivantes l’acquittèrent définitivement de la dette qu’il avait envers et adoucirent instantanément Carmen. La comparaison avec Barbie la toucha ni plus ni moins. C’est bien simple a ses yeux la poupée en plastique la plus célèbre au monde représentait toute son enfance, elle lui vouait un véritable culte. Elle ne comptait plus le nombre d’heure écoulaient a leur faire vivre des aventures extraordinaires parfois périlleuse. Une fois avide de nouvelle expérience , la petite fille les avaient jetés par-dessus le balcon de sa chambre avec un parachute fabriqué maison pour être plus clair avec un sac en plastique provenant du supermarché juste pour vérifier si Barbie savait voler correctement. Si ont leur donnait la parole, les pauvres pourraient ouvertement se plaindre de toutes les misères commises. De plus ce qui plaisait a Carmen dans ses jouets était l’univers constamment rose dans lequel tout ce petit monde évoluait, ce qu’elle imitait sans vraiment le vouloir. Son sourire s’agrandit véritablement en regardant le jeune homme pour lequel, elle ne ressentait plus de haine, ce qui se remarque dans l’intonation de sa voix plus douce.

Ca se voit toi que t’as jamais mis les pieds dans un rayon de Barbie …la blonde s’est faites détrôner par son sosie brune…


Prise d'un élan de gentillesse , la demoiselle ouvrit son sachet de patisseries et jeta un coup d'oeil a l'intérieur avant de lui fourrer sous le nez.Il en sortait une odeur sucré , un vrai régal pour le nez.

Est ce que par hasard t'aurais pas une petite faim ? j'espère assez que tu dises oui sinon je vais me voir dans l'obligation de tout dévorer sur place et ca sera pas un spectacle très agréable a assister...ca risque meme de tourner au carnage.

_________________

Americaine par choix...Italienne par nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Oh ben naan, mon dejeuner !!" [Carmenita XD]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Oh ben naan, mon dejeuner !!" [Carmenita XD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
University of Miami :: MIAMI UNIVERSITY :: • Extérieur • :: • Le toit-